Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CHEZ GINETTE n° 1
  • CHEZ GINETTE n° 1
  • : EN BELGIQUE IL N'Y A PAS QUE DES FRITES. Cuisine simple et façile.
  • Contact

Les petits gris

 Les petits gris du resto    

http://www.lesamson.be/ 

Escargot

Recherche

Archives

/ / /

 *Ananas

 

Saison : toute l’année. Le fruit est produit par un arbrisseau de 80 cm à 1 mètre de haut, nous vient des pays tropicaux, notamment de la Côte d’Ivoire. Sa chair a un gout fruité, aigre-doux il est ‘’à point’’ lorsqu’il exhale un parfum prononcé et que son écorce, jaune orangé, cède sous la pression du doigt.

L’ananas entre dans toutes sortes de préparation salées ou sucrées. On peut aussi le consommer nature avec un peu de kirch ou accompagné de crème fouettée.

-La découpe de l’ananas : elle rebute souvent, pourtant il suffit d’éplucher le fruit, et ensuite d’en enlever les yeux, ensuite le découpé en tranches et enfin, enlever le milieu dur.

 

*Fruit de la passion

 

Passion fruit 700

Saison : d’août à avril. Originaire d’Afrique du Sud, du Kenya, de Taïwan, d’Amérique tropicale, de Californie et d’Australie.

Ce fruit dissimule sous sa peau, dont la couleur varie du jaune au brun violacé, une chair très juteuse, qui renferme de nombreuses graines.

Lorsque sa peau est ridée, il est encore délicieux.

Pour le consommer ‘’nature’’ il convient de le couper aux deux tiers de sa hauteur et d’en extraire la pulpe avec une petite cuillère.

 

*Kiwi

  

Saison : toute l’année. De la grosseur d’un œuf, pourvu d’une chair verte, juteuse et sucrée sous une peau brune et duveteuse, ce fruit, originaire  de Chine, est principalement cultivé en Nouvelle-Zélande, mais aussi Etats-Unis, en Espagne et même en France.

Lorsqu’il est parfaitement mûr, sa peau s’enfonce sous la pression du doigt.

Le kiwi se mange ‘’nature’’ une fois pelé. Détaillé en rondelles ou en dés, il peut s’utiliser dans diverses préparations, telles que les salades de fruits.

 

*Physalis

 

Physalis 

Saison : de décembre à juillet. Originaire du Pérou, ce fruit se trouve aujourd’hui dans les régions tropicales. Ses baies dont la couleur varie du vert jaune au jaune vif, sont logées dans une enveloppe très fin. Le physalis se consomme telle qu’elle, frais, ou préparé comme un fruit rouge. Sa saveur, à la fois douce et astringente, apporte une note raffinée aux salades de fruits.

 

*Groseille à maquereaux

 

Saison : de juin à août. Originaire de l’ouest de l’Himalaya et du sud de l’Europe, ce fruit est aujourd’hui répandu dans toutes les régions tempérées. Parvenues à maturité ses baies présentent un couleur qui va du vert-clair au jaune et ou rouge-brun. Selon la variété, sa peau est duveteuse ou lisse.

C’est un fruit rafraîchissant, qui peut être utilisé dans de nombreuses préparations, sucrées ou salées.

 

*Mangue

  

Saison : toute l’année. Originaire de l’archipel malais et d’abord largement cultivé en Inde, le manguier est aujourd’hui répandu dans toutes les régions tropicales. Son fruit, d’un poids qui peut atteindre 3 kilos, est protégé par une peau lisse et fine. Sa chair jaune orangé, juteuse, renferme un gros noyau plat et ovoïde. Une mangue bien mûre dégage un arôme très prononcé, doux et fruité.

Pour consommer une mangue, il faut la peler, la couper longitudinalement, puis avec un couteau, dégager la pulpe en contournant le noyau et détailler celle-ci en dés ou en lamelles.

Le fruit entre dans la composition de nombreuses préparations, tells que salade de fruits, crème ou garnitures de tartes. Il peut aussi accompagner un plat de viande blanche ou de volaille.

 

*Papaye

 

papaye

Saison : d’octobre à juin. Originaire d’Amérique centrale, ce fruit se trouve à l’heure actuelle dans toutes les régions tropicales et subtropicales. Il est mûr lorsque sa peau jaune-orangé, renferme des graines noires, brillantes, non comestibles.

Pour le consommer : il convient de le peler, de détailler sa pulpe en dés et de l’arroser d’un peu de jus de citron vert ou de quelques gouttes de rhum. Toutefois, la papaye  peut aussi agrémenter  une salade de fruits, être la base d’une crème ou, découpée en lamelles et arrosée d’un filet de jus de citron, accompagner une viande ou un poisson froids. Elle est également délicieuse, rissolée quelques instants dans du beurre et servie avec du porc ou du veau.

 

*Figue

 

figue

Saison : de juin à novembre. Originaire d’Asie Mineure, le figuier est aujourd’hui cultivé dans le bassin méditerranéen, en Afrique du Sud, en Californie et en Amérique du Sud. La figue pèse de 50 à 70 grammes et a un goût sucré. Selon les variétés, sa peau est jaune claire, bleu foncé ou violacée. Une figue mûre est bien molle, exempte de taches et ne doit pas coller aux doigts. C’est quand elles sont conservées au frais que les figues exhalent tout leur parfum.

Les figues fraîches sont consommées telle quelles ou arrosées d’un peu de cognac. Elles sont aussi savoureuse mélangée à une crème à la vanille ou au vin blanc. Incorporées à une salade de fruits ou, encore, servie en accompagnement de jambon, de poissons fumés ou d’un plat de viande blanche.

 

*Kaki

 

kaki

Saison : de novembre à mars. Fruit de plaqueminier, originaire d’Extrême-Orient, le kaki est aujourd’hui répandu dans le bassin méditerranéen, en Amérique du Nord et au Brésil. Sa forme s’apparente à celle d’une grosse tomate. Sa peau, lisse, varie du jaune à l’orangé. Il est mûr lorsqu’il est mou sous la pression du doigt.

Le kaki Sharon provient d’Israël. C’est un fruit plus petit, orange clair, que l’on trouve de mars à mai.

 

*Abricot, brugnon

 

abricot

Saison : de mai à septembre. Originaire de Chine, il prospère  aujourd’hui dans toutes les régions à climat ensoleillé. Il est bon de savoir que l’abricot continue de mûrir à température ambiante et que se conservations limite à 2 ou 3 jours. Si, pour préparer une compote ou un autre dessert, mieux vaut utiliser des fruits à peine mûrs, pour une consommation immédiate et sans préparation, les fruits doivent être bien mûrs.

 

*Pêche

  

Saison : de mai à septembre. Ce fruit à noyau peut être blanc, avec une peau fine, une chair fondante et parfumée, ou jaune, avec une peau plus épaisse et une chair moins juteuse, voire moins sucrée.

Comme les abricots, les pêches continuent de murir à température ambiante.

Conseil : la préparation d’un dessert exige souvent que les pêches soient épluchées : il suffit pour cela, de les ébouillanter 2 minutes : la peau s’enlève alors sans problème.

La pêche Melba et le punch froid à la pêche constituent de rafraîchissants desserts d’été.

 

*Nectarine

 

Nectarine

Saison : de mai à août. Il s’agit d’une variété de pêche à la peau lisse et luisante, à chair assez ferme, réalisée par sélection. La nectarine, à chair blanche ou jaune, comporte un noyau libre. Le brugnon se caractérise par son noyau adhérant.

Un fruit mou et trop mûr. Il peut alors être cuit en compote.

 

*Melons

 

melon charentais

Ces fruits, qui appartiennent aux cucurbitacées, se répartissent en deux groupes ; les melons sucrins et la pastèques.

-Les melons sucrins comprennent plusieurs variétés.

-Le melon brodé, rond-ovale, à la peau en résille.

-Le melon lisse, de forme oblongue, à écorce lisse, à chair vert jaune, parfumée lorsqu’il est mûr.

-Le cantaloup, bien rond, à écorce blanche ou vert jaune, à pulpe couleur d’abricot, très parfumée.

-L’ogen, presque rond, à écorce jaune rayé de vert, qui provient du croisement entre le cantaloup et le melon brodé. De taille plus grosse et bien plus lourdes,

-La pastèque (ou melon d’eau) ont une écorce lisse, vert foncé, la pulpe, rouge vif, renferme une multitude de graine noires. Lorsque le fruit est mûr, il sonne creux. Sa pulpe est alors juteuse et sucrée.

Conserver le melon :

Lorsqu’il est a maturité, enveloppez-le dans du papier journal et placez-le dans le bas de frigo.

Vous pouvez le conservez ainsi 1 mois 

*Prune

 

prune

Saison de juillet à octobre. Il existe de nombreuses variétés de prunes, de forme et de saveur différentes. Les plus consommées sont ;

*la reine claude, ronde et sucrée, de juin à octobre

*la petite mirabelle, jaune orangé

*la quetsche, allongée, à peau violette et à chair jaune

*la prune d’Ente, surtout destinée à la dessiccation et à la production de pruneaux.

D’autres variétés sont aussi sur le marché et cultivées dans le Sud-est ; ce sont des prunes, rouge ou jaunes très juteuses.

Selon la variété, le goût des prunes varie de l’acidulée au très sucré.

Choisissez-les à peau bien lisse, exempte de rides et de taches.

Préférez les variétés précoces, à la pulpe moelleuse, pour une consommation crue.

En revanche, pour garnir un gâteau, préparer des conserves ou congeler, adoptez les variétés tardives quetsches ou autres, qui sont moins riches en eau et donnent plus de goût au sirop.

 

*Cerise

 

 cerise

Saison : de mai à août. Il existe trois grands groupes : les cerises douces (bigarreaux, notamment), les cerises acides (montmorency, griottes)  et les cerises anglaises à chair acidulée.

Les cerises se consomment telles quelles mais participent aussi à de nombreux desserts.

On les conserve en confiture, à l’eau-de-vie et au vinaigre.

 

*Fraise

 

Fraise

Saison : de fin mai à juillet. De nombreuses variétés de fraises se trouvent aujourd’hui sur les marchés.

Les plus savoureuses sont les petites fraises d’un beau rouge foncé.

Plus rare, les fraises des bois sont très parfumées.

Un conseil : ne retirez pas le pédoncule avant de les laver, sous peine de laisser l’eau pénétrer les fraises.

 

*Framboise

 

Saison : de juin à septembre. Les framboises poussent dans les régions à climat tempéré.

De forme  ronde ou conique, elles sont sucrées et très parfumées.

On les utilise pour préparez des gelées, des confitures, de jus de fruits des sirops et ces crèmes glacées.

Du fait de leur extrême fragilité, on ne les ajoute qu’au dernier moment dans les salades de fruits.

 

*Mûre

 

mure

Saison ; de juillet à septembre. Ce fruit noir à reflet bleuté, qui pousse à l’état sauvage à l’orée des bois, est aujourd’hui également cultivé.

Sa saveur est douce et acidulée. Il se consomme bien mûr comme les autres fruits rouges ou associé à une salade de fruits ou à un dessert.

 

*Myrtille

 

myrtille

Saison : de juillet à  septembre. Cette baie, bleu sombre, au goût acidulé, se trouve à l’état sauvage dans les bois et les régions montagneuses.

Les fruits cultivés sont plus gros et de chair plus ferme, mais moins parfumés.

 

*Groseilles rouge

  

 1222701572 groseille rouge

Saison : de juin à août. Fruit du groseillier, buisson de régions tempérées, cette baie rouge, qui pousse en grappes, se caractérise par son goût acidulé.

Sa consommation s’apparente à celle des autres fruits rouge.

 

*Cassis

 

cassis

Saison : de juin à août. Son goût est plus amer que celui du groseillier rouge.

 

*Raisin

 

raisin

Saison : de juillet à octobre. Hors saison, soit de janvier à juillet, le raison est importé du Chili, d’Argentine et d’Afrique du Sud.

En Europe, les principaux pays producteurs sont l’Italie, l’Espagne, la France et la Grèce.

Quelque 85% de la production servent à la vinification : 5% sont soumis à la dessiccation, sont commercialisés sous forme de ‘’raisins secs’’ et le reste est vendu par la table.

Violets, jaunes ou verts, les grains de raisin on une peau plus ou moins fine et une chair plus ou moins juteuse selon la variété.

Parmi les principales variétés, retenons le chasselas, le muscat, le gros vert, le servant et l’Italia.

 

*Orange

 

orange

Saison : de novembre à juin. Plus rare le reste de l’année.

C’est par excellence le fruit des pays ensoleillés. En hiver, les oranges nous viennent d’Espagne, d’Israël et du Maroc : en été, d’Afrique du Sud, d’Argentine et du Brésil.

La couleur de la peau ne permet pas de déterminé la qualité du fruit, ni son degré de maturité.

La navel sans pépins, a un peau bien orange et une saveur très douce.

Un conseil : lorsque vous devez utiliser du zeste d’orange pour une recette, choisissez des oranges non traitées.

 

*Mandarine

 

mandarine

Saison : d’octobre à février. Ce petit agrume, originaire de Chine, est aujourd’hui aussi cultivé, à Java et à Sumatra, ainsi que dans les pays méditerranéens. Il présente une chair très parfumées. Sa fine écorce n’y adhère pas. Variété précoce originaire du Japon, la Satsumas ne présente pas de pépins.

La clémentine, quand à elle, est un croisement de mandarine et d’orange amère.

 

*Pamplemousse

 

pamplemousse

Saison : d’octobre à mai. On en trouve néanmoins toute l’année. Cet agrume est un croisement d’orange et de citron.

Il nous vient essentiellement des Etats-Unis, d’Israël, d’Espagne et d’Afrique. Le pamplemousse à chair jaune, presque sans pépins, a une saveur acidulée, légèrement amère : celui à chair rose est de goût plus doux.

On le consomme tel quel ou associé à une salade de fruits ou à un entremets.

Il ne faut pas confondre le pamplemousse avec le grapefruit, qui provient d’un croisement d’orange et de pamplemousse : ce fruit, jaune et plus petit et de saveur aigre-douce.

 

*Banane

 

banane

Saison : toute l’année. C’est l’un des plus anciens fruits cultivés. La majeure partie de la production provient des Antilles, d’Amérique centrale, d’Amérique du Sud, des îles Canaries et d’Afrique.

Le bananier, plante à longues feuilles, peut porter sur une inflorescence jusqu’à 14 régimes de bananes, chacun comptant de 10 à 16 fruits.

La récolte s’effectue au bout de 3 mois et demi, temps nécessaire à la maturation du fruit.

Lorsque celui-ci est bien mûr, de petites taches brunes apparaissent sur la peau.

Il convient d’acheter les bananes lorsqu’elles sont encore fermes et de les conserver à température ambiante. 

 

*Pomme

 

Pomme

Saison : toute l’année, d’autant que ce fruit se conserve facilement.

Avant l’ère chrétienne, on en connaissait déjà  au moins 3 variétés sauvages.

Les croisements on généré de nombreuses variétés, toutes aussi  délicieuses les unes que les autres.

Les plus courantes sont la golden délicious et se hybrides, la cox’s orange, la grany smith, la belle de boskoop et les reinettes.

Dans les préparations sucrées, il est recommandé d’utiliser la belle de boskoop ou les reinettes. La première à chair tendre et acidulée, est une pomme d’hiver qui se prête particulièrement à la cuisson. Les secondes, très douces conviennent parfaitement pour les salades de fruits et toute autre composition à base de fruits.

 

*Poire

 

 

09%2024%2006%20poire%205

 Saison : d’août à octobre. On distingue les poires d’été, qui proviennent  essentiellement des régions méridionales, les poires d’automne, cultivée en France, et les poires d’hiver, importées (de novembre à mai).

Les principales variétés sont la Williams, la guyot, la doyenne de Comice, le beurré hardy,la conférence, la passe-crassane, la louise bonne d’Avranche et l’Alexandrine Douillard.

De chair fondante et juteuse, lorsqu’elle est à point, la poire se caractérise par son goût sucré.

Elle se consomme telle quelle, simplement pelée. Mais on peut la faire pocher dans du vin, blanc ou rouge, avec cannelle, vanille et girofle.

Elle entre aussi dans la préparation de nombreux desserts et pâtisseries.

 

*Rhubarbe

  rhubarbe

Saison : d’avril à juin. Elle est originaire d’Asie centrale. Les anciens consommaient les racines pour leurs vertus purgatives. Ce n’est que vers le milieu du 19ème siècle, en Hollande, que l’on commença à la préparer en compote. Ses tiges, rouges et vertes, charnues et juteuses, ont un goût fruité et acidulé. On les utilise aussi en pâtisserie.

Un conseil: pour préparer la rhubarbe, il convient de retirer les feuilles, non comestibles, puis d’éplucher les côtes en éliminant les fibres dures qui les enveloppent et de les détailler en tronçons.

Avant emploi, les morceaux de côtes doivent macérer dans un peu d’eau, additionnée de jus de citron et de sucre.

Les côtes crues se conservent au frigo pendant 1 à 2 jours.

 

Le citron vert

 

citron vertAppelez-le<lime> c'est son vrai nom!

Fruit du limettier, cousin du citronnier, le lime est surtout connu dans la cuisine brésilienne et celle des Antille, dont il est originaire.

Sa saveur très parfumée a conquis l'Europe ou,  en Corse par exemple, il se cultive aujourd'hui.

Choisissez-le rond, brillant, toujours juteux. Si le citron jaune peut toujours pourrir le lime se déssèche sans pourrir.

Pour récupérer un lime vieillot, passez-le 10 secondes au micro-ondes avant de le  presser.

Partager cette page

Repost 0